16 Jan Docteur! J’ai mal aux dents

Dans la pratique du dentiste généraliste, une grande majorité des urgences à gérer sont les douleurs dentaires. Voyons ensemble les différentes causes de douleur. Douleur après une nouvelle obturation. Il est tout à fait normal de ressentir un inconfort ou une douleur au chaud, au froid ou à la mastication suite au travail effectué sur une dent. Des analgésiques ou anti-inflammatoires diminueront les symptômes. Règle générale, la douleur sera en grande partie disparue à l’intérieur d’une semaine. Après un mois, on ne devrait plus sentir cette dent nouvellement réparée, différente des autres. Pourquoi avoir mal après un traitement? Le fraisage peut être comparé à une petite chirurgie réalisée sur la dent. Celle-ci a besoin d’une période pour se rétablir suite au traitement. Aussi, les produits utilisés peuvent être irritants pour la dent, alors une réaction inflammatoire pourra s’ensuivre.

Douleur au froid

Une dent ayant une grosse carie qui approche le nerf deviendra, dans certains cas, sensible au froid. Le message est clair : l’ablation totale de la carie doit être faite. Nous sommes ici dans un phénomène réversible. Une fois l’irritant disparu, la dent pourra guérir.

Douleur au chaud

Après un certain temps, la dent ne sera plus douloureuse au froid mais soulagée par ce dernier. La chaleur cause maintenant une douleur aiguë. Nous sommes maintenant dans un processus irréversible. Une thérapie canalaire (traitement de canal) sera nécessaire pour conserver la dent en question. Si cette possibilité ne peut être envisagée pour une quelconque raison, l’extraction de la dent devra être réalisée. À cette étape un traitement d’urgence pourra être fait pour un soulagement plus rapide de concert avec la prise d’un anti-inflammatoire, car à ce stade, un antibiotique ne contrôlera pas la douleur.

Douleur spontanée

Un patient qui entre au bureau et ne peut toucher à une dent, a de l’enflure ou encore sent un cœur battre dans sa dent, a fort possiblement une infection. Une radiographie où l’on voit le bout de la racine nous indiquera généralement une zone noire à cette extrémité. Des tests diagnostiques confirmeront le diagnostic, une ouverture de la dent, pour soulager la pression de gaz trop élevée dans celle-ci, devra être faite. Cette pression provient de bactéries qui ont nécrosé le nerf de la dent et qui dégagent des gaz. Un antibiotique sera également prescrit afin de contrôler l’infection. Une thérapie canalaire ou l’extraction de la dent causale sera planifié.

L’hypersensibilité dentaire

Beaucoup de gens se reconnaissent ici! Il est question de consommateurs de dentifrice pour dents sensibles. L’hypersensibilité apparaît suite à l’usure d’une partie de la dent, le plus souvent près de la gencive ou encore, de l’exposition de la racine de celle-ci. L’usage d’un dentifrice pour dents sensibles en continu, aidera à contrôler cette douleur. Avoir recours à l’application d’un agent désensibilisant peut aussi apporter un soulagement. Plusieurs autres problèmes peuvent également causer la douleur. Il est grandement souhaité de ne jamais avoir à en faire l’expérience! Rappelez-vous cependant qu’un bon suivi auprès de son dentiste aide à prévenir ce genre de désagréments. En cas de douleur, une consultation rapide peut minimiser les traitements qui seront requis. En souhaitant que 2014 vous épargne des douleurs d’origine dentaire!

Dre Julie Pérusse, D.M.D.
Chirurgienne-Dentiste

Article paru le 16 janvier 2014, dans le Journal des Pays-d’en-Haut.