20 Août Les radiographies

Souvent on nous demande s’il est vraiment nécessaire de prendre des images radiographiques lors d’une consultation pour une urgence par exemple, ou on nous questionne sur la pertinence de celles-ci lors des examens de rappel ou d’un premier examen complet. Il y a différents types de radiographies et chacun a une fonction particulière selon l’objectif de la consultation. Sachez que les radiographies dentaires émettent des rayons très faibles et que pour votre dentiste elles sont un outil essentiel pour visualiser les structures dentaires et osseuses qui composent une bonne partie de l’appareil masticatoire.

Les RADIOGRAPHIES INTRA-ORALES (celles dont le film est placé en bouche) sont soit périapicales, servant à vérifier la racine de la dent, ou interproximales, pour évaluer la couronne de la dent, la présence de carie et son ampleur ainsi que toutes autres anomalies. Le dentiste devra souvent utiliser ces deux angles pour établir un diagnostic de qualité et les traitements nécessaires. Que voit-on outre la carie et que veut-on dire par anomalies ? On vérifie le niveau osseux par rapport à la dent, les lésions au bout de la racine pouvant être synonyme de kyste, granulome et/ou abcès et tout aspect anormal de l’os devant exiger une investigation plus approfondie.

La RADIOGRAPHIE PANORAMIQUE est un autre outil des plus utiles. Celle-ci est appelée extra-orale, l’appareil tourne autour de la tête du sujet et capte la majorité des structures des maxillaires supérieur et inférieur. On y détecte les dents de sagesse, la malposition de certaines, des dents surnuméraires, la présence de tumeur et encore de kyste potentiel. Ce type de cliché est souvent un complément nécessaire aux radiographies citées plus haut et votre dentiste n’hésitera pas à la recommander au besoin si un doute persiste car elle permet une vue d’ensemble très significative. Cette radiographie est aussi utilisée lors de référence à d’autres spécialistes.

La clinique dentaire Bourg-Joli s’est également dotée dernièrement d’un autre type d’appareil extra-oral appelé TOMOGRAPHIE VOLUMIQUE À FAISCEAU CONIQUE permettant de voir en TROIS DIMENSIONS les structures des maxillaires lors de la pose d’implants, pour procéder à des chirurgies plus prévisibles et pour le diagnostic encore plus précis de certaines lésions. La radiologie est un univers vaste et complexe. J’ai voulu, par cet article, démystifier ce sujet et vous informer des multiples raisons de son utilisation.

Bonnes vacances,

Dr Pierre Langlois, D.M.D.
Chirurgien-Dentiste

Article paru le 20 août 2014 dans le Journal des Pays-d’en-Haut.