22 Oct Une pomme par jour éloigne peut-être le docteur mais…

Lors d’un récent passage à l’hôpital Sainte-Justine, j’ai pu voir une citation épinglée au mur. C’était écrit : «Une pomme par jour éloigne peut-être le docteur mais une friandise à l’occasion éloigne certainement le psy!»

L’halloween étant à nos portes, ne jouons pas à l’autruche et regardons plutôt ensemble comment réduire le risque d’apparition de caries suite à la consommation de sucre. La première chose à savoir pour mieux comprendre le mécanisme de la carie est la suivante : les sucres de notre alimentation sont consommés par les bactéries de notre bouche et leur déchet métabolique est l’acide. L’habitat des bactéries est la plaque dentaire qui s’accumule sur les dents. C’est donc l’endroit où l’acide est libéré ! Alors que la carie, c’est tout simplement un trou fait dans une dent par un acide. Pour diminuer le risque d’avoir des caries, il faut donc d’abord bien brosser… mais pas n’importe quand!

Après avoir consommé du sucre, des études ont démontré qu’il est préférable d’attendre 30 minutes avant de brosser vos dents. Si le brossage est effectué à l’intérieur de ce délai, l’acide libéré est frotté contre la dent et un risque d’érosion survient. Lorsque l’on consomme des aliments sucrés, vaut mieux le faire sur de courtes périodes. En dentisterie, ces périodes sont calculées sur des intervalles de 15 minutes. Le plus dommageable est donc de consommer des bonbons tout l’après-midi, par exemple. Pour limiter le risque cariogène, le mieux est de manger les sucreries aux repas plutôt qu’entre les repas.

Vous venez ici de lire mon dernier texte pour le journal. Je vous invite à nous suivre sur notre site internet.

Sur ce, je vous souhaite un joyeux Halloween!

Dre Julie Pérusse, D.M.D.
Chirurgienne-Dentiste

Article paru le 22 octobre 2014 dans le Journal des Pays-d’en-Haut.